Cuisine pour tous : deux livres qui rendent la cuisine accessible à tous

C’est un problème auquel nous pensons rarement, mais la cuisine peut être une activité difficilement accessible pour les personnes handicapées. Que ce soient les personnes malvoyantes, celles souffrant d’un handicap moteur ou d’une déficience mentale, elles ont toutes en commun un problème majeur, celui d’accéder aux recettes de cuisine. Pour répondre à ce problème, deux amatrices de cuisines ont sorti deux livres de recettes adaptés.

Comment rendre une recette de cuisine accessible ?

C’est une question importante à laquelle on ne pense jamais quand on ne souffre d’aucun problème d’accessibilité. Personnellement, n’ayant jamais eu à transmettre mes recettes à des personnes handicapées, je ne m’étais jamais posé la question. Raison de plus pour prêter attention à l’initiative de Rebecca et Adeline, respectivement bénévole dans une association et designer de l’information experte en conception universelle.

Depuis qu’elles se sont rencontrées en 2014, elles travaillent à produire des livres de recettes conçus pour être compris de tous et facilement accessibles. Ainsi, non seulement la recette en elle-même est développée pour être réalisable malgré la plupart des handicaps, mais la mise en page elle-même a été pensée pour être la plus claire et la plus accessible possible.

Objectif : communiquer le plaisir de cuisiner à tous

Cuisiner est un besoin essentiel, car il est l’une des conditions essentielles à une alimentation saine. Or, certaines personnes ne sont pas en mesure de cuisiner aussi facilement à cause de leur handicap. Les conséquences sur le reste de leur vie sont alors importantes, allant d’une dépendance désagréable, jusqu’à des maladies chroniques entraînées par une mauvaise alimentation.

Dans les deux premiers tomes de leur livre de cuisine, Adeline et Rebecca proposent à toutes les personnes souffrant d’un handicap de s’approprier facilement le plaisir de cuisiner à travers des recettes faciles à réaliser et simples à comprendre. Avant leur publication, les deux ouvrages ont été testés sur des usagers handicapés, principalement des personnes malvoyantes, et ils ont fait leurs preuves.

Vers une prise de conscience plus large ?

Pour répondre aux besoins des personnes handicapées, les deux livres ont été rédigés selon les critères du français FALC (facile à lire et à comprendre) et ils intègrent une police d’écriture et des illustrations facilitant la lecture et la compréhension de chaque recette.

Une très belle initiative donc qui a également le mérite d’ouvrir les yeux des amoureux de cuisine sur la situation délicate de certaines personnes dont le handicap les prive de ce plaisir si répandu.

Actualité