Comment réussir la cuisson des saucisses de Toulouse ?

Les saucisses de Toulouse peuvent être difficiles à réussir parce que tout repose dans leur cuisson. J’ai longtemps été frustré de ne jamais réussir à cuire parfaitement mes saucisses, jusqu’à ce que je finisse par trouver le secret des quatre cuissons traditionnelles de la saucisse de Toulouse. Secret que je vous livre aujourd’hui.

La cuisson au four des saucisses de Toulouse

La cuisson au four des saucisses de Toulouse est ma préférée, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Si je l’aime autant, c’est parce qu’elle permet d’obtenir une saucisse dont la peau est extrêmement croustillante tout en conservant la tendresse de la chair.

En plus, c’est une cuisson très facile à réaliser. Commencez par préchauffer votre four à 180 ° C. Placez vos saucisses dans un plat en verre compatible avec votre four et n’ajoutez rien. Ne piquez pas non plus les saucisses, car cela ne les empêchera pas d’éclater et fera perdre sa tendresse à la chair.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à attendre qu’elles cuisent en 30 minutes. Personnellement, au bout de 25 minutes, j’ouvre toujours le four pour planter un couteau dans les saucisses et m’assurer qu’elles sont cuites comme je les aime. Je les laisse ensuite 5 minutes de plus pour qu’elles soient parfaites.

Cuire ses saucisses de Toulouse à l’eau

La cuisson à l’eau de la saucisse de Toulouse est l’une des plus simples et des plus appréciées. Elle permet de conserver la saveur et la tendresse de la viande sans trop en abîmer la peau. C’est donc la cuisson pour les amateurs de croquant et de tendresse.

Néanmoins, c’est une cuisson un peu plus compliquée qu’elle ne pourrait y paraître de prime abord. Il faut commencer par verser dans une casserole un verre de vin blanc pour quatre verres d’eau. Ajoutez ensuite un bouillon de légumes et un bouquet garni. Placez-le tout sur le feu.

Quand le mélange arrive à ébullition, assurez-vous que le bouillon s’est correctement dilué et plongez-y les saucisses. Laissez-les dans la casserole pendant trente minutes. Retirez ensuite les saucisses de la casserole et servez-les avec une purée et une salade verte.

La saucisse de Toulouse cuite à la poêle

La cuisson à la poêle n’est pas la meilleure à mon avis, mais elle est rapide et offre des saucisses très croustillantes. De temps en temps, j’aime me faire ce petit plaisir. Pour cela, vous aurez juste besoin d’une poêle anti-adhésive et d’une spatule adaptée.

Cuire des saucisses de Toulouse à la poêle ne doit jamais vous prendre plus de 10 minutes. Commencez par chauffer la poêle à feu moyen, n’ajoutez aucune matière grasse (la saucisse est déjà suffisamment grasse) et placez-y vos saucisses. Ne les percez pas et contentez-vous de les retourner toutes les 2 minutes. Facile et délicieux !

La cuisson à la vapeur, une solution diététique

C’est une cuisson que j’ai découverte récemment. Il suffit d’avoir un panier à vapeur et d’y placer la saucisse pendant 13 minutes, comme vous le feriez pour n’importe quel légume. L’immense avantage, c’est que cette cuisson vous permet de garder toute la saveur de la saucisse, sans brûler ses graisses. Elles sont donc moins nocives pour l’organisme. Néanmoins, si vous êtes au régime, la saucisse de Toulouse reste un plat particulièrement gras, peu importe la cuisson.

Cuisine du monde